6. La mise
en pages

De haut en bas.

• Barricade
de la Commune
en 1871.

• Le pont
Notre-Dame,
en 1710.

• Le château
de la Tournelle,
en 1655.


• Trois autres
exemples,
page suivante.

Effets spéciaux

Effets spéciaux

L'illustration du Bal des Ardents fut une aventure passionnante. J'avais imaginé
que la combustion de la silhouette en carton d'un homme dévoré par les flammes
dessinerait la forme du personnage.

Iulian Furtuna, vêtu d'un collant noir, mimant un homme saisi par les flammes
me permit de réaliser une cinquantaine de clichés de silhouettes sur fond blanc.
Six photographies furent sélectionnées et reportées sur un carton couvert de feutrine
noire. Chaque silhouette mesurait, une fois découpée, 60 cm de hauteur.

Une silhouette fut choisie et placée dans l'âtre d'une cheminée, sur un fond noir,
après avoir imbibé la feutrine de pétrole. Déception ! Les flammes, au lieu de dessi-
ner la silhouette, la détruisaient complètement.

En fait, la solution du problème se trouvait dans le choix du fond : il suffisait de
disposer la silhouette de carton à une dizaine de centimètres d'un fond non plus noir,
mais blanc. Celui-ci, légèrement éclairé par les flammes permettait de silhouetter la
forme du danseur qui, demeurant noire, devenait alors identifiable.